La souriante

1540-0Titre: La souriante

Auteur: Philippe Artuso

Éditeur: Librinova

Genre: Romance/Drame

Format: Ebook

 

Résumé

La Souriante relate l’histoire d’un marin solitaire, Ofélio, accro à l’océan autant qu’à l’alcool qui cherche à percer le secret du naufrage de la Coquille, un navire disparu en pleine mer au XIXème siècle avec sa fabuleuse cargaison.
Avec humour, l’auteur nous fait partager les multiples aventures du navigateur, des tempêtes aux complots argentins en passant par la conquête des femmes et surtout, du trésor…

Mon Avis

Avant de commencer à parler de ce livre je tenais à remercier les éditions Librinova de m’avoir invitée à lire ce livre. Je suis très attirée par les récits en mer, et j’avoue que le résumé m’a plu dés sa lecture.

Il est vrai que je n’ai pas forcément l’habitude de lire ce genre de roman, aussi j’ai eu peur de m’ennuyer ou de ne pas le finir. J’ai été agréablement surprise de m’attacher dés le début à Ofélio ce marin solitaire complètement accro à l’alcool et qui ne peut rester sur la terre ferme trop longtemps, l’appel de l’océan étant trop puissant. Ce marin se renseigne sur un navire qui a coulé, la coquille, et qui renfermerait un fameux trésor…seulement voilà, il n’est pas le seul dans cette chasse à l’or, et bien vite  les obstacles vont s’amonceler. On va passer par des phases tristes, policières, de l’aventure, bref tout une panoplie sans oublier l’humour que l’auteur à su donner à Ofélio. Car ce marin n’a pas finit de vous faire lever les yeux au ciel, avant de sourire. Une femme va également croiser son chemin… reste à savoir si toutes ces péripéties l’amèneront au trésor tant recherché…

L’auteur possède une plume très poétique, et cela ressort chez Ofélio qui nous sort régulièrement quelques vers ou des réflexions presque philosophiques. j’avoue qu’au premier chapitre c’est particulièrement présent, voire trop. Heureusement cela se décante aussi pour ne devenir qu’un trait de caractère de notre brave marin en quête d’aventure.

J’ai beaucoup aimé découvrir le monde de la mer, avec ses coutumes, ses lois, et la passion qu’elle fait naître chez Ofélio. De là je me suis laissée embarquer sans soucis, pressée moi aussi de découvrir le trésor caché. Cela peut paraître simpliste et pourtant l’intrigue est bien tournée, et les personnages profondément attachants. Quelques scènes m’ont parues irréalistes mais cela ne m’a pas dérangée outre mesure. Le style d’écriture se lit bien, plutôt tranquillement, sans prise de tête. c’est très agréable pour la saison je dois dire.

Ce n’est pas un roman qui rend le lecteur addict, non, c’est un livre qui permet de se reposer, de prendre son temps, qui nous donne envie d’avoir la suite mais sans se presser. Du moins ce fut mon ressenti. Je le conseille à tout ceux qui ont l’âme romantique et aventurière, ainsi qu’aux amoureux de l’océan. Je ne suis pas déçue de ma lecture, c’était un agréable moment.

Le site de la maison d’édition: Librinova

Publicités

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s