Les petites filles modèles ( Gros caractères)

9782335011418fsTitre: Les petites filles modèles

Auteur: Comtesse de Ségur

Éditeur: Ligaran (grandes lettres)

Genre: classique

Pages: 240

 

Résumé:

Extrait : « Mme de Fleurville était la mère de deux petites filles, bonnes, gentilles, aimables, et qui avaient l’une pour l’autre le plus tendre attachement. On voit souvent des frères et des sœurs se quereller, se contredire et venir se plaindre à leurs parents après s’être disputés de manière qu’il soit impossible de démêler de quel côté vient le premier tort. Jamais on n’entendait une discussion entre Camille et Madeleine. »

 

Mon avis:

Je vais commencer par remercier Babelio pour la réception de ce classique dans lequel me replonger à été un vrai bonheur. Je l’avais lu enfant, mais j’ai pu remarquer que le livre en question avait été « modernisé » afin que ce soit davantage compréhensible. Là, le contenu fut quasiment le même que celui de l’époque de l’écriture du roman, et j’avoue que ça lui donne un charme fou.

Qui ne connait pas Camille et Madeleine, Mme de fleurville leur mère ainsi que toutes leurs aventures ? nous avons tous vu ou entendu parler des malheurs de Sophie et comme ce livre en est une suite c’est avec bonheur que j’ai également retrouvé ce personnage. Vont s’ajouter à ces principaux, 3 autres figures qui deviendront emblématiques : Mme de Rosebourg et sa fille, Marguerite, ainsi que Mme Fichini, la belle mère de Sophie.

Alors que Camille et Madeleine sont deux petites filles modèles (c’est le cas de le dire),Marguerite est un peu plus agitée mais très obéissante. C’est Sophie qui va venir semer un peu de piment dans la vie bien réglée de ses amies. La pauvre enfant vit avec sa belle mère qui la bat régulièrement, la déteste et le démontre bien. Sophie qui n’était déjà pas un ange durant sa petite enfance avec son caractère curieux et bagarreur, est devenue franchement égoïste, parfois méchante et dure avec les autres. Pourtant dans son coeur, elle n’est que douceur et bonté. Ses amies sauront elles l’aider à devenir meilleure ? Parviendra t’elle à être heureuse ?

L’écriture de la Comtesse de Ségur est incontestablement magnifique… pas d’ennui, pas de longueurs, des descriptions sur mesure et adaptée à chacun. Les émotions sont très présente dans son récit et bien que connaissant presque par coeur l’histoire, j’ai eu la larme à l’oeil aussi souvent que le sourire. J’ai aussi beaucoup aimé les manières de vivre de l’époque, les différences entre les classes sociales… on en apprend beaucoup mine de rien ! Et tant de valeurs sont instillées : la solidarité, l’amitié, la bonté, la sagesse,… Certes tout cela nous est servi de façon très ancienne, mais ça n’en est pas moins vrai. Et je ne me lasse pas de ce genre d’histoire de mon enfance.

Le « plus » présent dans cette oeuve, est son édition en gros caractères. De plus en plus de personnes sont touchées par des problèmes aux yeux et si certains sont comme nous fan de lecture, ils ne trouvent pas toujours chaussure à leur pied. Alors je suis entièrement pour encourager ces éditions qui proposent les livres en gros caractères afin que chacun puisse en profiter.

Vous cherchez un classique pour enfant ? en voici un des plus connu mais pas démodé qui ravira les petites filles. Et pour certains qui voudraient s’essayer à cette histoire mais racontée telle qu’elle pourrait se passer à notre époque je vous invite à regarder ma chronique ici, des nouvelles petites filles modèles.

Les petites filles modèles

Publicités

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s