Mimic royal princess

imagesTitre: Mimic Royal Princess T1

Scénario:   YUKIHIRO Utako ,  MUSASHINO Zenko

Dessins:  YUKIHIRO Utako

Éditeur: Doki Doki

Genre: Shôjo (à partir de 14 ans)

Saga: 3 tomes parus (en cours)

 

Résumé

Il était une fois un pays gouverné par une reine où les femmes étaient respectées et les hommes méprisés. Jeune orphelin turbulent, Albert vit dans un petit port de pêche, jusqu’au jour où son destin prend un tournant radical. Se rendant en ville pour admirer les préparatifs de la célébration de l’anniversaire de Sa Majesté, il se fait enlever par une marchande d’esclaves qui le vend dans la foulée à un curieux aristocrate. [spoiler]Conduit au palais royal, débarrassé de ses vêtements et savonné de la tête aux pieds, Albert est alors présenté à la princesse royale… qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau ! Désormais, Albert sera le double de la Princesse Alexia, une mission à haut risque dans un pays rongé par les complots ! [/spoiler]

Mon Avis

En pleine recherche de la suite de Erased, ou A silent voice dans ma librairie, je suis tombée sur ce titre qui m’a attiré comme au aimant. La phrase d’accroche : Devenir princesse n’a rien d’un conte de fées… surtout pour un garçon !, a fini de me convaincre. En grande fan de lady Oscar, Princesse Saphir et autre (Comment ça vous ne connaissez pas ? des classiques des années 80 voyons !), je n’ai pu qu’ajouter ce titre à mes achats du jour.

A la rencontre d’un pays gouverné par les femmes, où les hommes ne sont pas plus que des domestiques, des moins que rien. Eh bien… c’est surprenant, et choquant de mon humble avis. Tout comme l’inverse le serait. Au milieu de tout ça, il y a Albert un orphelin quelque peu rebelle qui ne peut s’empêcher de ne rien écouter ce qu’on lui demande. Or un petit garçon seul en pleine rue appartient à celui qui le trouve… Désireux de voir les préparatifs de l’anniversaire de la reine, il va malheureusement se faire enlever avec un de ses ami. Or, un aristocrate douteux, sur ordre de sa maîtresse, l’achète. Et voilà notre petit bonhomme rendu… au palais royal. Il est le sosie parfait de la princesse Alexia, qui décide donc de se servir de lui comme doublure. Mais qu’est ce que cela implique ? Pourquoi une doublure ? Quels complot se trament dans l’ombre ? Et la reine dans tout cela ? Pourquoi Alexia ne semble guère heureuse ici ?

Nous voici entrés dans l’univers de ce manga. Un gamin rebelle sosie de la princesse du pays, une reine mystérieuse, une mission de doublure qui s’annonce… semée d’embûche.

Que dire des personnages ? Albert et Alexia ont de nombreux points communs, dont la rébellion. Ils sont tous deux très touchants et aucun des deux n’est heureux de sa situation. Durs en apparence, ce sont en fait deux enfants tendres et aimants. Guy, l’aristocrate au service de la demoiselle, est l’élément humoristique et déjanté du manga. Complètement fou des jolies filles bien habillées et éduquées, il va devoir enseigner ce genre de chose à Albert qui n’est pas vraiment d’accord. Un peu pervers sur les bords, Guy nous fera rire et me donna grande envie de le gifler… La reine est mystérieuse est froide. Et Théodore, l’ami qui s’est fait enlevé avec Albert, aura a priori un plus grand rôle dans les tomes à venir…

Tout cela est bien développé. Pour le moment, je n’ai rien vu qui pourrait nous faire tomber dans une ambiance niaiseuse. Au contraire, beaucoup de suspens est entretenu, des complots semblent à l’oeuvre, sans qu’on ne les cernent vraiment. Et la fin… est pour moi grandiose. Inattendue et assez folle pour ne donner qu’une envie, se jeter sur la suite.

Et le dessin ? Oui il ne faut pas oublier que dans un manga c’est essentiel. Les traits sont fins et délicats, axés sur les personnages principaux mais sans oublier le décor ni même l’arrière de l’image. Je l’ai trouvé vraiment travaillé. Bien que parfois… j’ai eu du mal à ne pas confondre Albert et Alexia… mais n’est ce pas le but le l’opération ?

En résumé, je suis tombée amoureuse de cette oeuvre. Originalité du scénario, un dessin très fin et des personnages attachants, je suis conquise. Il me faut la suite à tout prix. Il y a bien longtemps qu’un Shôjo ne m’avait pas tapé dans l’oeil !

Le lien du miro site consacré à la série (attention aux spoils) : Mimic Royal Princess

kinou cpt gaga

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Mimic royal princess

  1. Pingback: Bilan Juillet 2016 | refuge littéraire

  2. Pingback: Bilan Annuel, Hello 2017 | refuge littéraire

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s