U4 Koridwen

9782748516586

Titre: U4 Koridwen

Auteur: Yves Grevet

Editeur: Nathan (Syros)

Parution: Aout 2015

Saga: U4

Pages : 413

 

4ème de couverture

Koridwen est la dernière survivante d’un hameau de Bretagne. Avec l’aide du vieux Yffig, elle a inhumé les neuf autres habitants du coin. Puis le vieux Yffig est mort à son tour, et Koridwen l’a enterré lui aussi. Avant de mourir, la mère de Kori lui a confié une enveloppe laissée par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. Cette lettre, qui parle d’un long voyage et de mondes parallèles, fait si étrangement écho au message reçu sur Warriors of Times que Koridwen est ébranlée malgré elle. Elle décide d’aller chercher son cousin Max et de se rendre avec lui en tracteur au rendez-vous à Paris.

Mon Avis

Voici le deuxième livre de la fameuse série U4 que je lis ! J’ai laissé passer pas mal de temps entre Jules et Koridwen histoire de laisser le monde me manquer et le retrouver avec davantage de plaisir. Je savais que je connaîtrais déjà certaines choses, voir certaines actions, aussi j’ai choisis cette héroïne qui m’intriguait fortement depuis ma précédente lecture.

Contrairement à Jules, Koridwen vit bien loin de Paris. En Bretagne plus précisément, dans un petit hameau. Elle en est la dernière survivante. Son enfance fut très marquée par la présence de sa grand mère qui lui laisse une lettre à ouvrir le jour de ses 15ans… Celle ci évoque un voyage temporel, des mondes parallèles, et autres choses que l’on pourrait associer au folklore de la région. Cependant, Kori est une joueuse de Warriors of times et comme tous les élites, elle a reçu le message indiquant de se rendre à Paris pour un rendez vous et remonter le temps. N’ayant rien d’autre que cet espoir, notre héroïne part chercher Max son cousin, et entreprend de partir direction la capitale, en tracteur.

Voici pour la partie intrigue… J’ai envie à présent de vous parler des personnages. Il sont peu nombreux à avoir un rôle crucial, mais ils sont superbement développés de mon avis. Koridwen d’abord. Une jeune femme totalement garçon manqué qui continue à vivre, et ne parait pas aussi dépassée par la situation que beaucoup de son âge. Elle est très mature, organisée et protectrice. Elle ne laisse rien au hasard et va devoir baisser sa garde durant son voyage. Elle ressemble en fait énormément à son personnage dans le jeu. Je l’ai énormément admirée… Max ensuite. Personnage très instable car elle va le chercher dans un institut psychiatrique. Il ne comprend pas tout ce qu’il se passe et n’est pas toujours facile à gérer. Il est fort attachant et sans le savoir, un vrai soutien pour Kori. Max est parfois un enfant, d’autres fois un adolescent… il ne peut laisser indifférent. Je n’en dirais pas plus, les autres personnes qui se grefferont à cette aventure sont à découvrir et à apprivoiser petit à petit, au fil de ce que l’on apprend sur eux.

Franchement, je ne savais pas comment je réagirai car c’est bien la première fois que je lisais une histoire d’un autre point de vue. C’est bien pour cela que je n’ai pas choisis mon personnage au hasard. Et j’ai été agréablement surprise. Le fait de connaître beaucoup d’éléments ne m’a pas plus dérangé que cela, j’étais même heureuse de me souvenir de détails lu dans Jules. Et je suis tombée sous le charme de l’écriture d’Yves Grevet. Il rend des événements qui paraissent impossibles, réalistes. Il parvient à me faire penser que tout ce que Koridwen à vécu pourrait être réel… et avec du recul je trouve cela très fort de sa part. L’immersion n’a donc posé aucun problème.

La fin… eh oui il en faut toujours une, bien que avec Contagion qui est sorti… enfin bref. Non je n’ai pas aimé la fin ce qui m’a sans doute fait rater le coup de coeur. Je m’y attendais car Jules ne révèle quasiment rien non plus, mais… non ça ne passe pas mieux. Tout ça pour quoi au final ???!!! Pas moyen de le savoir. Et ça, ça met en rogne. Certes cela donne envie de lire un autre point de vue… mais j’ai eu une forte envie de balancer le livre par la fenêtre (heureusement que j’aime trop ces morceaux de papier pour ça^^)

Voilà je ressors donc ravie mais insatisfaite de ma fin. Enfin j’ai choisis le prochain personnage sur lequel je me concentrerai c’est déjà ça^^ Et comme l’expérience s’est bien déroulée, je pense attendre moins longtemps avant de me plonger à nouveau dans l’univers. J’ai toujours peur d’être déçue… mais je ne le saurais qu’en lisant.

kinou-tt-heureux

 

Publicités

Une réflexion sur “U4 Koridwen

  1. Pingback: c’est lundi #115 | refuge littéraire

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s