Elle vivait dans nos yeux

41kzYI6NImL

Titre: Elle vivait dans nos yeux

Auteur: Sophie Blitman

Éditeur: Auto édité

Genre: Drame/ tranche de vie

 

 

4ème de couverture

Ils sont amis et croient se connaître. A l’aube de la trentaine, ils se sont installés dans un quotidien tranquille qu’ils n’auraient jamais imaginé voir basculer si brutalement. Mais il est des secrets dont la révélation bouleverse une vie. Aveuglement, perte de repères ou résistance : comment vont-ils réagir, tiraillés entre l’envie de savoir et la peur de ce qu’ils pourraient découvrir ?

Mon avis

Merci à l’auteur de m’avoir fait confiance et permit de lire son livre. Un roman contemporain, simple, avec une problématique, et ses conséquences.

Comme chaque année, une bande de potes se retrouve un soir le temps d’un dîner. Ils ont pris cette habitude lors de leurs études et sont toujours heureux de se retrouver. Nous allons donc découvrir Thomas, Camille, Lisa, Valentine et Alex. Ils sont tous différents et au delà leur amitié, chacun à des pensées qui lui sont propres. En tant que lecteur omniscient, nous allons plonger dans l’intimité de chacun. Et puis la soirée se termine, nos personnages rentrent chez eux lorsque survient un drame. Comment le surmonter ? Se connaissent ils si bien qu’ils le pensaient ?

Nous voici donc avec la problématique de départ. il faut passer par dessus un obstacle de taille, et ce qui va en découler. Puisque nos protagonistes sont assez différents les uns des autres, ils ne réagiront pas de la même manière. C’est alors que des secrets vont être révélés, des sentiments mis à jour,… et ce de façon assez détaillée. L’auteur à le soucis de la belle description, de la précision de ses écrits. Elle va nous immerger dans cette bande de pote qu’on pourrait tous avoir un jour, et qui doit affronter une épreuve sans aucune préparation. J’ai beaucoup apprécié l’analyse du caractère des amis, leurs différences, leur façon de voir les choses.

Accessible à tous, ce roman est aussi une leçon de vie pleine de valeurs, avec l’amitié en premier plan. N’oublions pas non plus le beau voyage que nous effectuons à travers les pages, entre paris et l’Italie, sur les traces d’un auteur classique dont on rencontre ça et là quelques citations. En voici une lecture agréable, sans prise de tête, durant laquelle nous avons l’occasion de réfléchir sans trop y penser.

Comme je suis assez pénible, j’ai quand même trouvé dommage que l’auteur n’aille pas plus loin. Dans la vision que l’on peut avoir de l’autre, et comment sommes nous vu à travers les yeux d’un proche. D’un coté cela donne un coté très réaliste au roman cela dit. Néanmoins j’aurais aimé étudier les réactions humaines à de plus gros secrets, ou autre. Cela dit, mis à part quelques longueurs, je ne peux nier que j’ai vraiment apprécié ma lecture, en fait j’en aurais simplement désiré plus.

En résumé, un très bon roman, une écriture appliquée et précise, des personnages sympathiques… Un bon moment en perspective à tout ceux qui ont besoin de détente…

kinou content 2kinou tt heureux

Kinou n’arrivant pas à se décider, il place cette lecture entre ces deux ressentis^^

Publicités

Une réflexion sur “Elle vivait dans nos yeux

  1. Pingback: C’est lundi #118 | refuge littéraire

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s