Capitaine Futur, l’empereur de l’espace

59935-w250

Titre: Capitaine Futur, L’empereur de l’espace

Auteur: Edmond Hamilton

Éditeur: Belial

Parution: mars 2017

Genre: SF/ aventure

Pages: 216

 

4ème de couverture

Il y a Simon Wright, dit le Cerveau, ce qu’il est, littéralement, et dans un bocal de sérum : un scientifique exceptionnel. Et puis Grag, la montagne de fer indestructible dotée d’outils intégrés étonnants. Sans oublier Otho, l’androïde synthétique, spécialiste du combat rapproché, de l’infiltration et du camouflage. Ils sont les Futuristes, la plus stupéfiante association qui puisse s’imaginer. Et enfin il y a celui qu’ils ont élevé, celui qu’ils ont juré de protéger, celui qui est devenu leur leader : Curt Newton, le géant roux, le sorcier de la science doté d’un esprit hors normes, infatigable justicier connu des peuples du Système sous le nom de capitaine Futur.
Tous quatre veillent sur les neuf mondes et au-delà, attentifs, depuis leur base lunaire à l’emplacement secret.
Or un fléau court à travers le Système solaire, une épouvantable pandémie derrière laquelle semble se tapir un mystérieux criminel, l’empereur de l’Espace. Il n’est alors qu’un seul recours : celui du capitaine Futur ! Les tuyères du Comète, le formidable vaisseau des Futuristes, crachent déjà la puissance de l’atome : l’empereur de l’Espace n’a qu’à bien se tenir !

Mon Avis

Pour commencer, Merci à la masse critique de Babelio grâce à laquelle je me retrouve en possession de ce livre. Ensuite, chers lecteurs, avez vous déjà entendu parler du capitaine Flam ? Hum… d’accord c’est vieux mais tout de même ? Que tout ceux ayant répondu non filent réviser leurs classiques de dessins animés des années 80. Eh oui, on a presque tous au moins entendu une fois le générique de cet animé… Mais ce qu’on ne sait pas toujours, c’est qu’à l’origine, il s’agit de livres, puis de BDs, avec pour nom, Capitaine Futur.

Pause Historique terminée ! Nous voici donc en plein Space Opera, un bon vieux SF, qui n’a pas si mal vieilli que cela du moment que vous gardez des attentes raisonnables. Il s’agit tout de même d’un roman écrit en 1940 à l’origine. Bref. La terre, notre bonne vieille planète bleue, n’est pas la seule à être habitée et l’humain à déjà rencontré voir colonisé d’autres galaxies. Mais lorsque celui qui se fait appeler l’empereur de l’espace répand une espèce de virus mortel, aucune solution n’est trouvée. Il ne reste plus qu’un recours, faire appel au Captaine Futur et ses amis. Eux seuls pourraient vaincre cet ennemi dont personne ne sait rien. Y parviendront ils ? Et par quels moyens ?

Oui c’est assez bref et peu original comme scénario de base. Cependant ne vous y trompez pas. Nous allons croiser la théorie de l’évolution, le futurisme, une aventure qui donne peu de place à l’inaction, mais aussi des décors superbement décrits et des personnages hauts en couleur. Pour vous les présenter rapidement, il y a donc, le capitaine futur, ou Curt Newton, un humain presque parfait comme beaucoup de héros de l’époque, mais qui ne gagne pas toujours (chose très appréciable). Viennent ensuite un robot intelligent nommé Grag, un androïde capable de se modeler à volonté, Mala, et enfin un cerveau dans un bocal, Simon. En voilà une équipe assez… spéciale. Par ailleurs ils apportent énormément d’humour à l’intrigue.

Et, chose assez intéressante également, en plus de résoudre le mystère de cet empereur de l’espace, nous allons apprendre les origines de Curt Newton et de ses alliés

A coté de l’Aventure, de belles valeurs seront mises en avant. La solidarité et l’amitié, la tolérance, la volonté, mais aussi l’amour…

Un petit défaut ? Il y a quelques coquilles ça et là…

Que vous dire de plus ? Il y a certes du temps qui s’est écoulé et si j’ai trouvé cette lecture rafraîchissante, sans prise de tête, voire nostalgique (ce ne sont pas mes années mais ma deuxième passion…), je sais d’avance que certains y verront du « vieux ». Notre SF n’est plus forcément construite de la même manière, les space opéra non plus. Néanmoins, je vous invite à ne pas vous fier aux apparences et à donner une chance à cette série. Je pense qu’elle plaira surtout aux enfants, et aux adultes qui n’ont pas perdu leur part de rêve…

kinou tt heureux

Et ça c’est parce que je ne peux pas résister^^

Publicités

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s