Oniria T2: le disparu d’Oza-Gora

9782012043312

Titre: Oniria Livre 2 : Le disparu d’Oza-Gora

Auteur: B.F. Parry

Éditeur: Hachette (Hildegarde)

Date de parution: 2015

Genre: Ado/ Fantasy

Saga: Oniria: Tome 1

Attention aux spoilers du tome précédent !

4ème de couverture

Pour sauver son père, Eliott doit retrouver son double dans le monde fantastique d’Oniria. Eliott est parvenu à rencontrer le Marchand de Sable, dans son Palais de verre enchanteur et futuriste. Mais cette rencontre ne tient pas toutes ses promesses : le Marchand de Sable, aussi bienveillant et ingénieux soit-il, se révèle impuissant à aider Eliott. Il lance néanmoins le jeune Créateur et ses amis sur la piste d’un certain Jabus qui a choisi de mettre ses talents au service du mal.[ résumé coupé volontairement]

Résumé

Enfin j’ai pu me procurer ce second tome et le lire… Déjà j’aime énormément la couverture en relief comme pour le tome précédent. C’est joli sans faire mal aux yeux. Ensuite je trouve vraiment ce dessin magnifique et n’ai pas pu me retenir bien longtemps avant de me replonger dans le monde des rêves…

Nous avions laissé Eliott aux portes d’Oza-Gora, prêt à rencontrer le marchand de sable (avec nounours, Pimprenelle et Nicolas) après bien des péripéties. Avouez que c’était assez frustrant puisque seul, lui, peut sauver le père d’Eliott. Seulement, le maître du sable ne peut l’aider. Il le met néanmoins sur la piste d’un des siens qui a disparu et semblerait il se serait lié avec des cauchemars. Pour notre ami, c’est compliqué à digérer. Heureusement, sa grand mère sera là pour l’écouter, ainsi que ses amis, Katsia la guerrière et Farjho. 

Tout ce petit monde et bien plus, est prêt à aider Eliott dans la quête qui doit sauver son père. Néanmoins le monde d’Oniria lui même est bien mal en point. La princesse Aanor s’est fait enlevée par la bête, le plus affreux des cauchemars, qui compte l’épouser. La reine ne parvient pas à gérer correctement ce qui se présente à elle et prend de mauvaises décisions. Que faire ? Eliott sauvera t’il son père et Aanor ? Comment arrêter les cauchemars ? Et de fait, ceux ci sont ils si malfaisants qu’on veut bien nous le faire croire ?

Après une entrée prudente dans le monde des rêves, nous y voici au coeur de l’action qui sera quasi omniprésente. Le suspens et l’angoisse se succèdent page après page, tout en ménageant une belle part aux émotions, à des valeurs telles que l’amitié, la volonté,… Difficile de lâcher ce livre avant d’en arriver au bout tant l’auteur nous immerge dans son monde qui me parait aujourd’hui, presque réel…

Il faut dire que les personnages sont bien travaillés, même les secondaires. Si Eliott m’énerve je sais que je peux compter sur Farjho pour me faire rire, ou sur sa grand mère pour lui remettre les idées en place. Le passé va d’ailleurs aller à la rencontre du présent dans ce tome et j’ai beaucoup apprécié cette partie. Je suis fin prête à découvrir la suite, à vrai dire il m’a été difficile de voir la fin arriver si rapidement…

Et qu’en dire de cette fin ? Pour le moment je me demande où tout cela va nous mener et j’espère encore d’autres tomes, car je ne pourrais pas me satisfaire d’un seul. Mais je sais que le quatrième est en route ce qui me rassure car nous sommes partis pour un voyage qui prévoit d’être bien davantage que ce qu’il paraissait au début…

barre 5

Publicités

Un petit mot est toujours lu et très apprécié

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s